Civiliser l’entreprise

Qui possède l’entreprise ? Ou plutôt qui porte la responsabilité de l’entreprise et en quoi cette responsabilité consiste-t-elle ? Aujourd’hui perçue comme un instrument aux mains des seuls actionnaires, l’entreprise a subi une « grande déformation » ces trente dernières années. Considérée aujourd’hui comme un nœud de contrats par la théorie économique dominante, elle n’existe pourtant pas en droit, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes pour une forme sociale située au cœur de l’économie capitaliste depuis la grande transformation du XIXe siècle étudiée par Polanyi. L’objet de cet ouvrage est d’analyser cette grande déformation et de proposer une (re)fondation de l’entreprise. Il s’agit de faire évoluer notre manière de la voir mais aussi, via des préconisations pratiques, d’instiller des micro-déplacements qui transformeront la logique déformée de l’entreprise actuelle. L’enjeu n’est pas mince et il faut lire cet ouvrage dense (569 pages), collectif (quatorze auteurs) et important, « bulle d’oxygène dans un débat complètement figé » comme le qualifie un dirigeant d’entreprise qui a participé au colloque dont l’ouvrage est issu. Diffuser la démarche qu’il contient, les analyses qu’il propose, les préconisations pratiques qu’il avance sont autant de nécessités aujourd’hui tant il s’inscrit explicitement dans un contexte de crise du capitalisme qui impose de nouvelles manières de penser. C’est précisément l’objet de ces travaux qui partent d’une entité centrale du système économique : l’entreprise.

Lire la suite de ce compte rendu de lecture de Jérôme Pélisse sur La vie des idées.

B. Roger (ed.), T. Barreto, A. Chaigneau, F. Eymard-Duvernet, O. Favereau, S. Gand, A. Gosseries, A. Hatchuel, G. de Larquier, J.-M. Le Gall, J.P. Robé, J.-M. Saussois, B. Segrestin, S. Vernac, L’entreprise, formes de la propriété et responsabilités sociales, Colloques, Collège des Bernardins, Éditions Lethellieux, 2012. 569 p., 35 €.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.