La publication facile et sans douleur

En voyage à Montréal pour un colloque, Olivia Samuel a trouvé une série de fiches techniques qui, à ses yeux, résument très bien ce qu’un jeune chercheur doit savoir sur la publication d’un article : comment se faire publier, comment se faire lire… La secrétaire de rédaction approuve ces conseils : choisissez votre revue, et adaptez votre article à la revue que vous visez ; proposez quelque chose de novateur, et expliquez dès l’introduction pourquoi ça l’est ; et n’hésitez pas à poser des questions aux responsables de la revue en question.

Au total, sept fiches techniques fournies par les éditeurs (payants) Taylor and Francis et Routledge, sur un site entièrement consacré aux conseils aux auteurs. Vous y trouverez également des vidéos, un livre électronique entier de conseils aux jeunes auteurs, une bibliographie extensive… Le tout bien sûr, en anglais (ou en mandarin, mais c’est parfois moins pratique). Cliquez sur les fiches pour accéder à la page de ressources, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous.


4 réflexions sur « La publication facile et sans douleur »

  1. Publish or perish… cela se dit comment en mandarin ?

    Rencontre hier avec une économiste, dont la thèse est une mise à bout de trois articles, dont deux en anglais et un en français, le tout en 150 pages. La publication avant la thèse, avant la recherche…
    Tout cela fait un peu froid dans le dos.

    1. Cela rentre dans le modèle Routledge, non ? Publish AND pay to publish… Ça mérite réflexion en effet. Merci Laurent
      – Clara

    2. On peut aussi envisager de partir rédiger son article en Inde ou sur l’Île Maurice, pour être plus proche des employés d’Elsevier.

      1. On peut aussi écrire un article sur le sujet… Un florilège des plus grands moments de publication auprès de ces délicieuses maisons ? Ça, ça préparerait les jeunes chercheurs aux combats futurs (et arrêtez de tirer sur le messager, je vous rappelle que ce carnet de recherche fait partie d’une initiative de publication en accès libre et gratuit, sur Hypotheses.org comme sur Revues.org)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.