Séminaire “Les SHS face à la mondialisation” avec Romain Lecler (NYU)

Romain Lecler ouvrira le séminaire “Sciences humaines et sociales face à la mondialisation”, dont Olivier Roueff et Lamia Missaoui animeront les six séances de ce vendredi 13 janvier jusqu’au 25 mai 2012. Romain Lecler est professeur assistant à l’Institute of French Studies de l’Université de New York. Après avoir travaillé sur le cinéma militant des années 1970, il réalise une thèse en sociologie politique consacrée au marché international de l’audiovisuel. Il a récemment publié : « Le succès d’Histoires d’A, “film sur l’avortement” », Terrains & travaux (13, 2007) et “La mue des “gaspilleurs de pellicule”“, Raisons politiques (39, 2010/3). Il vient présenter un ouvrage à paraître dans la collection Repères sur La sociologie de la mondialisation.

Le séminaire porte sur la question des Sciences humaines face à la mondialisation. D’une part, nous désirons engager un dialogue interdisciplinaire à l’uvsq sur les démarches d’enquête situées à l’échelle internationale  et d’autre part, l’intention générale est de susciter une réflexion sur les outils méthodologiques, conceptuels, problématiques que les différentes disciplines mettent en œuvre pour traiter d’objets à dimension inter ou transnationales.

Nous partons de l’idée que la prégnance implicite des traditions nationales constitue un point aveugle de la sociologie, des sciences humaines, et des schèmes de pensée en général. Notre désir est de provoquer ce débat qui fait défaut en sociologie, alors qu’il est déjà bien avancé en anthropologie et en histoire. Pour notre discipline, il semble impossible de quitter la trilogie fondatrice : espace réifié dans l’ici, temps unidimensionnel de notre unique histoire sociale, identité résultant exclusivement des deux premiers. Or, le propre de la mondialisation-globalisation est de mettre désormais le lointain ici, à notre immédiate portée : il y a là des contractions, des subversions de l’espace et du temps qui imposent de nouvelles analyses, de nouvelles méthodes, de nouveaux concepts.

Comment peut-on faire une sociologie/histoire/anthropologie de la mondialisation ? Comment peut-on dire ces nouvelles formes sociales émergentes provoquées par les circulations et les interdépendances transversales à nos États-nations, et que disent-elles de nos frontières sociales et idéologiques ? En quoi notre intérêt pour ces nouvelles formes nous permet-il de mieux analyser les autres sociétés, mais aussi de réinterpréter notre propre histoire ?

Commentaires et lancements de débat : Lamia Missaoui , Olivier Roueff  avec la collaboration de Blandine Barlet, Isabelle Lacroix, Sbeih Sbeih.

13 janvier 2012

Romain Lecler  (Institute of French Studies, New York)   « A propos de sociologie de la mondialisation»

3 février 2012

Séminaire Commun Printemps/Cemotev

« Economie et mondialisation » titre provisoire

9 mars 2012

Séminaire commun Printemps/Suds

Jacques Pothier(Professeur Suds, UVSQ) «  Mondialisation et interculturalité » titre provisoire

6 avril 2012

Didier Demazière ( Dir. De recherche (CSO)

“comparaison internationale et globalisation. Le cas du chômage”

4 mai 2012

Chloé Maurel et Jean-Yves Mollier (UVSQ) « l’histoire Mondiale »

25 mai 2012

Lamia Missaoui et Olivier Roueff : synthèse du séminaire et point sur le colloque.

Proposition pour séminaire 2012-2013


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.