“Une situation ubuesque mais tellement ordinaire”

« Plutôt que d’une “dérégulation” fantasmée par les économistes néolibéraux, on observe au contraire une “inflation normative”. Le fonctionnement des marchés, saturés de règlements, comme les partenariats public-privé, attestent de cette confusion en règles… » Voici la suite des chroniques d’Arnaud Saint-Martin, que nous republions avec l’aimable autorisation de L’Humanité. Les chroniques précédentes sont ici et , ici et ici et .
Cliquez sur l’image pour lire la suite.

 

Arnaud Saint-Martin

Feuilleter le livre sur le site de La Découverte


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.